« Discours poétique, discours théorique »

Ce séminaire s’intéressera à la pratique critique et théorique des écrivains, et des poètes en particulier, du 19eau 21esiècles. En 1821, Percy Bysshe Shelley écrivait son essai « The Defence of Poetry », dans lequel il dissertait sur les pouvoirs de la poésie en termes esthétiques et politiques, dans une langue empreinte d’un lyrisme propre au romantisme. Ce faisant, il inaugurait une longue lignée de textes théoriques dans lesquels la ligne séparant création poétique et réflexion sur l’acte créateur allait devenir de plus en plus ténue. D’Edgar Poe à Susan Howe, en passant par les grands textes du Modernisme, il s’agira de comprendre ce que le discours poétique fait au discours théorique, et inversement. Nous nous interrogerons ainsi sur des questions de genre, de style, d’intention, de manifestes, pour finalement tenter de comprendre de quoi est constituée la théorie littéraire. De façon plus pragmatique, on interrogera la relation du texte littéraire à son commentaire critique, et les modes d’interaction qui peuvent caractériser des façons de saisir la langue parfois plus connexes qu’on aurait pu le croire.

 

Bibliographie : brochure de textes distribués en amont du cours

 

Modalités de contrôle :

  • présentation orale de textes
  • rédaction d’un essai de critique/théorie créative (à partir du travail sur le mémoire)
  • un devoir à la maison