Dans le cadre d’une réflexion sur la place du patrimoine dans le contexte de l’évolution globale de la société́, le séminaire questionne la notion de patrimoine au cours du temps et dans les différentes aires géographiques à partir d’un croisement d’approches disciplinaires (histoire, géographie, anthropologie, philosophie, etc.). Il s’agit notamment d’étudier la diversité́ des contenus patrimoniaux et les processus d’invention patrimoniale, tout en mettant l’accent sur les méthodes d’analyse des pratiques patrimoniales. Le séminaire accorde à ce titre une place importante à la recherche en cours dans le master en donnant la voix aux étudiants lors de deux séances regroupées sur une journée. Pour le reste, le séminaire alterne des présentations par des historiens, sociologues et architectes.