Le cours introduit une perspective philosophique sur la naissance de la science économique au XVIIIe siècle. Il suit le fil conducteur d’une histoire de la naissance de l’économie problématisée par M. Foucault comme science de régulation du vivant, à partir des physiocrates et des conceptions libérales de la physique sociale. Foucault marque une différence cruciale entre le libéralisme économique tel qu’il est pensé à partir des mercantilistes, et les néolibéralismes thématisés par les écoles autrichienne et nord-américaine au XXe siècle. L’enjeu de cette nouveauté repose sur des conceptions opposées du rapport de l’homme à lui-même et aux autres, à la nature, au milieu, vivant, aux mesures, et à la rationalité. Comment apparaît dans l’histoire occidentale un sujet d’intérêt, comment le situer vis à vis du sujet de souverain qu’est le citoyen dans une société démocratique ; dans quelle mesure la société civile peut-elle être conceptualisée comme un « sujet de l’histoire », ; recoupe-t-elle la notion de population, et comment peuvent- elles être gouvernées ? Autant de questions qui peuvent se rassembler en une : quelle est la singularité foucaldienne de la  critique-de l’économie politique ? Pour répondre à cette question, nous chercherons à mettre en évidence une genèse du sujet de l’économie en nous appuyant sur les hypothèses développées dans les 3 cours au Collège de France entre 1976 et 1979.

Competences visées

Acquérir une culture générale quant aux approches des relations entre philosophie politique et  science économique par les sciences sociales.Problématiser la discursivité  de concepts que se partagent l’économie et la politique, sujet, droit, équité, échange souveraineté, gouvernement, société, population, etc.Utiliser les savoirs sur dans ses propres travaux de recherche

Bibliographie indicative

Foucault, Michel, Les Mots et les choses, (Tel, Gallimard), et les 3 cours au Collège de France, de 1975 à 1979, Il faut défendre la société ; Sécurité, Territoire, Population ; Naissance de la biopolitique, Éditions Gallimard-Seuil. Des extraits des livres ou articles des - Dits et Écrits seront distribués au début du séminaire.B. Stiegler, « Il faut s'adapter » : Sur un nouvel impératif politique, Paris, Gallimard, coll. « NRF Essais », 2019Paltrineri L. Laval C., Marx et Foucault, La Découverte, 2017.

 

 

 

                                   CALANDRIER DU COURS

                  Structures psychopathologiques et processus psychiques 2

 

16/1

1. Remarques générales pour une  psychopathologie d'orientation psychanalytique

 

23/1

2. La question de la structure en psychanalyse

 

30/1

3. Les phobies : le désir prévenu

 

6/2

4. La névrose hystérique : le désir insatisfait

 

13/2

5. La névrose obsessionnelle : le désir impossible

 

20/2

6. Introduction aux psychoses déclenchées et non déclenchées

 

6/3

7. La psychose maniaco-dépressive et le dit «trouble bipolaire»

 

13/3

8. La mélancolie, le syndrome de Cotard et la dépression névrotique

 

20/3

9. Les paraphrénies et la question de la guérison par le délire en général

 

27/3

10. Sur les phénomènes psychosomatiques : actualité du terme «névroses actuelles»

 

3/4

11. Les addictions comme «névroses actuelles»

 

10/4

      12. Sur le rapport entre l'acting out, le  passage à l’acte et le  traumatisme    psychique